Construire & habiter autrement

L’industrie du logement, un bilan négatif

Le béton, un non-sens écologique

L’habitat réversible, un moyen d'habiter la Terre autrement

Philosophie de l'habitat réversible

La terre ne nous appartient pas.

Que nous le voulions ou non, nous en sommes de simples locataires, pour une durée indéterminée.

On nous la confie pour l'habiter avec le devoir d'en prendre soin, pour qu'elle puisse à nouveau être confiée à d'autres après notre passage, sans leur imposer l'héritage encombrant de constructions dont ils ne voudraient pas.

C'est pour cela que nous avons choisi l'habitat réversible, qui peut être démonté, déplacé ou composté pour permettre au terrain de retrouver son état initial et préserver la vie des sols.

Grâce à cela, nous pouvons posséder notre maison et nous sentir ainsi en sécurité sans pour autant posséder la terre sur laquelle elle est installée. Être libres d'en partir pour être vraiment libres d'y rester.

Héritage d'un temps pas si lointain, le bail emphytéotique permet de garantir un droit d'usage inaliénable sur une longue durée (en général 99 ans), encadré par une charte d'utilisation assurant le respect de la terre.

Il n'y a rien à inventer, tout est là pour dépasser le modèle immobilier actuel, son immobilisme, les injustices et les souffrances qu'il entraîne.