Nos ambitions pour les années à venir


Hameaux légers pilotes, nouveaux formats d'évènements, nouvelles opportunités, évolution de l'équipe... 2022 a été une année riche pour l'association Hameaux Léger. Dans cet article, nous souhaitons faire un point d'étape pour vous partager notre bilan de l'année ainsi que nos intentions pour les années à venir.



2022 : ancrage, apprentissage, développement & structuration


L'année 2022 s'inscrit dans une phase de développement de l'association que nous appelons "Prouver & Apprendre" qui consiste à prouver la pertinence du concept de “hameau léger” en accompagnant des collectifs d’habitants et des collectivités à la concrétisation de projets pilotes, en documentant ces projets et en partageant nos apprentissages à travers des évènements et des contenus en ligne.

Cette année, nous avons lancé de nouveaux projets de hameaux légers en partenariat avec des communes, portant le nombre de projets pilotes à 8 : Guipel, Commana, Plessé, Trémargat, Plouigneau, Quercy, Saint-Cézaire, et Saint-André-des-Eaux (accompagnement terminé). Nous accompagnons les mairies dans la phase d'étude de faisabilité, et notre enjeu est désormais d'identifier des collectifs d'habitant·es matures et de les accompagner dans la phase cruciale d'émergence du projet collectif (pilotage et organisatio, montage juridique et financier, architecture et autonomie, gouvernance et facteur humain, etc.).

Week-end de lancement de l'appel à projet de la commune de Guipel

En particulier, le projet de Commana (mené par un consortium composé de Hameaux Légers, la commune de Commana, le CEREMA et la Banque des Territoires) a été lauréat d'un programme de financement de l'Etat, "Démonstrateur de la Ville Durable". Il nous offre une belle opportunité pour documenter et évaluer sérieusement le modèle du hameau léger et, si l'évaluation s'avère positive, d'anticiper un futur essaimage de ce modèle partout en France !

Terrain du hameau léger de Commana

Le développement de ces projets dont la plupart sont situés en Bretagne nous a permis de commencer à nous ancrer localement. Nous avons déménagé nos bureaux à Evran (22), et avons travaillé à la création d'un projet d'écocentre qui nous offrira un cadre de travail inspirant et qui permettra d'accueillir de plus nombreux évènements et formations.

En effet, 2022 a aussi été une année d'expérimentation de nouveaux formats d'évènements avec des Espaces de Partage "Monter un hameau léger" dédiés aux porteur·ses de projet, et surtout le lancement du festival "Les Palourdes" qui a réunit près de 500 personnes pour 3 jours de sensibilisation, de partage et de fête ! En parallèle, nous avons continué de proposer des Espaces de Partage "Low-tech" tournés vers la réalisation de systèmes d'autonomie pour habitats légers : poëlito, chauffe-eau solaire, panneau solaire thermique, phytoépuration.

Espace de Partage "Monter un hameau léger" à Pabu (22)

Construction d'un dôme géodésique durant le festival Les Palourdes, à Saffré (44)

Toutes ces activités ont été soutenues par un travail d'administration et de structuration interne qui a permis de trouver de nouveaux financements privés et publics (Fondation de France, AMI Démonstrateur de la Ville Durable, mécénat et crowdfunding écocentre) et porter le nombre de salarié·es de l'association à 9.




Une nouvelle raison d'être et trois grandes ambitions pour les années à venir


L'évolution des activités de l'association et le renouvellement progressif de ses membres posent la question de la cohérence de la trajectoire globale. De nos échanges collectifs est ressorti un profond alignement sur ce qui fait le coeur de l'association (écologie, droit au logement, non spéculation, volonté de changement systémique, lien humain) et sur sa posture, le rôle que nous souhaitons jouer (donner de l'espoir, proposer des solutions, expérimenter, transmettre et fédérer).

Nos points de questionnement résident surtout dans la manière dont ces valeurs et postures s'incarnent concrètement. Doit-on rester spécialisés sur l'habitat réversible pour viser l'écologie et l'accessibilité ? Doit-on se concentrer sur la ruralité ou s'ouvrir aux zones urbaines ? Quelles sont les solutions juridiques et financières à privilégier ? Doit-on garantir la propriété de l'habitat ? Peut-on envisager des hameaux légers en logement social ? Ces questions continuent de nous habiter et nous invitent à continuer à expérimenter différentes solutions techniques sur des projets pilotes et à en tirer les leçons.

Suite à ces réflexions, et au terme de cette année et d'un long travail de plannification stratégique, nous avons tenté d'esquisser des jalons pour les année à venir.

D'abord, nous avons collectivement décidé de reformuler la raison d'être de l'association afin qu'elle soit en cohérence avec notre posture et nos activités actuelles :

“Accompagner la création d’écohameaux accessibles financièrement, pour permettre à toutes et tous d’habiter de manière durable et solidaire.”


Nous avons ensuite défini 3 grandes ambitions pour les années 2023 à 2026. Tout en laissant des marges de liberté, elles nous permettront de garder le cap pour réaliser notre raison d'être.

🎯 Réaliser les premiers hameaux légers et tirer un bilan


🧠 Anticiper l’essaimage


⚒️ Développer et faire rayonner une culture et un cadre de travail épanouissants, efficaces et pérennes




2023 : une année de transition et d’investissements


L'année à venir sera marqué par :

  • la création d'un écocentre à Saint-André des Eaux (Côtes d'Armor) qui accueillera les bureaux de l'association, des logements pour nos services civiques, des habitats légers de démonstration et de nombreux évènements.

  • une campagne de prospection de nouvelles collectivités, dans l'idée de lancer des projets de hameaux légers en 2024, avant la période des élections municipales de 2026.

  • la formation de nouveaux accompagnants de collectivités et collectifs afin de démultiplier et décentraliser nos forces.

  • Un travail de fond sur la structure interne de l'association : nouvelle stratégie de levée de fonds, nombreux ajustements de gouvernance, définition et planification de la phase future d’essaimage, expérimentation d'une nouvelle politique salariale.

Futur écocentre de l'association, à Saint-André des Eaux (22)

Ces projets prioritaires, adossés à la continuité des projets dans lesquels nous sommes déjà engagés, laisseront moins de place à de nouveaux accompagnements de communes à court terme ainsi qu'à l'expérimentation évènementielle et aux projets périphériques. Toutefois, nous continuerons de mener certaines actions qui nous semblent essentielles, et l'année 2023 ne manquera pas d'occasion pour se rencontrer, échanger, apprendre et célébrer.

Sortez vos agendas !

  • La crémaillère de l'écocentre le 21 janvier 2023

  • plusieurs chantiers partificipatifs à l'écocentre : aménagement d'un bâtiment, installation d'un yourte et d'une "maison nomade" (dates à venir)

  • la 2e édition du festival "Les Palourdes" du 28 avril au 1er mai, à Saffré (44)

  • le week-end de lancement de la phase d'appel à projet du hameau léger de Saint-Cézaire sur Siagne (06) et de celui de Plouigneau (29) (dates à venir)

  • 2 Espaces de Partage "Monter un hameau léger" en juin et en octobre (dates à venir)

  • des webinaires de partage de connaissances et de retours d'expérience tout au long de l'année (dates à venir)

  • le chantier participatif de montage des habitats légers de Commana (29), suivi d'une période d'animation de la préfiguration du hameau (dates à venir)

  • un Espace de Partage "Low-tech" sur les panneaux solairs thermiques (dates à venir)

  • l'indémodable Chemin des Possibles, au moins d'août (lieu à préciser)

  • le chantier de démontage des habitats légers à Commana (29) et de leur installation à l'écocentre de l'association (22) (dates à venir)

  • l'inauguration officielle de l'écocentre à Saint-André des Eaux (22) (dates à venir)

En parallèle, nous continuerons nos activités de documentation et production de ressources utiles à la création de hameaux légers, la réalisation de supports de sensibilisation vidéos, et finaliserons le projet "Mooquin", la version papier du MOOC "S'installer en habitat réversible" (qui est toujours disponible en ligne gratuitement !)

Espace de partage low-tech "poelito"

Lancement de l'appel à projet de la commune de Commana

Vous vous en doutez, mener à bien tous ces projets demande des moyens humains et financiers !
Si vous souhaitez nous soutenir, n’hésitez pas à

AUTRES ARTICLES

Article -

Décembre 2022 - Habiter sans spéculer 🌱

LIRE

Article -

[À VISIONNER] Habiter sans spéculer - Dans mon hameau léger du Placis

LIRE

Article -

Novembre 2022 - On ouvre un écocentre 🤩

LIRE